Tout savoir sur le métier de mandataire immobilier

Devenir un professionnel dans le domaine de l’immobilier est très tendance ces dernières années. Cette activité attire beaucoup plus les personnes en reconversion de métier, surtout celui du mandataire immobilier.

Certes, les privilèges sont très attractifs comme l’autonomie ainsi que l’indépendance, mais également une rémunération significative. Mais il ne faut pas oublier que comme toute activité, il exige des qualités pour réussir. À travers cette rubrique, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de mandataire immobilier.

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Un mandataire immobilier est un travailleur non salarié indépendant. Il est classé dans la catégorie d’un agent commercial indépendant. Le métier de mandataire immobilier est régi par la Loi Hoguet depuis le 2 janvier 1970. L’agent commercial travaille pour le compte d’une agence immobilière ou un réseau immobilier prénommé mandant, en tant que collaborateur.

Comme son titre l’indique, le mandataire agit en faveur de son mandant et doit être immatriculé obligatoirement au registre spécial des agents commerciaux. L’agent aura accès à un pourcentage sur les revenus de vente qu’il aura réalisé avec un indice à 70 % dans un réseau immobilier et 50 % s’il est affilié avec une agence immobilière.

Il faut retenir également que la Loi Hoguet interdit formellement au mandataire de faire la rédaction d’un acte sous seing privé et de procurer à ses clients des consultations juridiques moyennant rémunération. Le mandataire doit absolument promouvoir l’intérêt de son mandant, non prioriser les siennes.

Quelles sont les missions du mandataire immobilier ?

Un mandataire immobilier a pour rôle d’être un bon négociateur immobilier. Ses conseils doivent être avérés et utiles pour le client et il doit rester loyal envers son mandant. En effet, la signature d’un mandant implique un engagement total de l’agent pour atteindre les objectifs attendus par son collaborateur.

Dans cette optique, le mandataire a pour mission principale de développer le portefeuille de biens immobiliers de son mandant. Il doit réaliser des prospections de nouveaux clients par l’intermédiaire des visites des conseils et de leur accompagnement tout au long du processus de négociation.

Quelles sont les qualités requises pour devenir un bon mandataire immobilier ?

Réussir sa carrière de mandataire immobilier exige un engagement personnel accru et une énorme rigueur. Il doit être dynamique, motivé et disponible que l’individu soit débutant ou expérimenté dans le domaine. Le mandataire a l’obligation d’établir une relation de confiance avec le client pour leur permettre de faire le premier pas vers l’aboutissement d’une négociation immobilière. Il faut qu’il pratique une écoute empathive et une maitrise totale des émotions.

À part les qualités humaines et les qualités classiques d’un bon commercial, la capacité d’adaptation se trouve être une qualité importante pour en venir à bout d’un parcours de vente parsemé d’embuches. Les compétences organisationnelles sont également requises pour réaliser les tâches administratives.

Le mandataire immobilier emploie tous les moyens nécessaires pour faire la promotion des biens immobiliers à sa charge, et de mener a bien son rôle. SAFTI propose des formations professionnalisantes en ciblant les rôles principaux du mandataire tels que la négociation, le marketing de réseau, les formations juridiques, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *