Quelle assurance habitation lorsqu’on est locataire ?

En tant que locataire, il est indispensable de souscrire à une assurance habitation. En fait, c’est une condition essentielle avant de procéder à la location d’une résidence. Les locataires doivent connaître le meilleur moment pour s’engager dans la souscription et bien choisir le type d’assurance qui s’accorde merveilleusement à leurs cas. Désormais, le marché de l’assurance locative s’étend largement, plusieurs options se présentent devant vous. Vous devez adopter les garanties qui peuvent vous accorder un bon rapport qualité et/ou prix. Mais quelle garantie choisir pour assurer votre protection ?

Pourquoi doit-on souscrire à une assurance habitation locataire ?

Un locataire doit prévenir tout risque locatif de son logement. Il s’agit d’une obligation légale, c’est-à-dire imposée par la loi. Cette assurance habitation consiste à vous couvrir, en cas des incendies ainsi que des dégâts produits à votre maison et qui touche vos voisins. Si vous ne disposez pas d’une attestation, le propriétaire peut interrompre votre location. Le RC ou la garantie responsabilité civile locative fait partie de la couverture minimale dont vous devez absolument adhérer, si vous êtes un locataire. Vous pourrez dédommager votre propriétaire pour le dégât survenu, qu’il soit un incendie, un dommage des eaux, une explosion ou encore un sinistre. Malheureusement, elle ne prend pas en charge les dégâts provoqués à vos voisins.

Pour cela, le mieux c’est de vous souscrire à une garantie multirisque habitation ou MRH en compagnie des élargissements de votre assurance-vie. Pour dénicher une assurance habitation locataire qui correspond parfaitement à vos besoins, il vous suffit de vous servir un comparateur en ligne, c’est un dispositif gratuit qui scrute toutes les meilleures propositions du marché et choisit à votre place les devis qui vous conviennent, en fonction de votre profil et votre budget.

Qui doit souscrire une assurance habitation locataire et que couvre-t-elle exactement ?

La souscription de cette assurance habitation concerne uniquement le particulier qui occupe le bien, c’est-à-dire les locataires. Cependant, les propriétaires doivent souscrire à des assurances qui couvrent les dommages liés à l’entretien, comme des vices de construction, etc. En revanche, le locataire doit souscrire une assurance locative. Une garantie qui le couvre contre les risques locatifs, comme les dégâts aux bâtiments du propriétaire engendré par un incendie, dégât des eaux, etc.

La garantie habitation locataire s’appuie sur le RC, une couverture entière qui dédommage votre bail en cas d’incendie. L’assurance recours des voisins et tiers est capable de vous couvrir, si vous êtes les causes de l’incendie et que ce dernier s’étend à vos voisins ou des tierces personnes. Cette assurance couvre tous les particuliers concernés. La protection juridique est une garantie habitation qui s’occupe les frais de la formule juridique en cas de conflit entre l’assuré et un tiers. Vous aurez le privilège de souscrire à une assurance pour vous protéger contre le vol, le bris, les cambriolages,  l’acte de vandalisme, etc. Ce type de garantie n’est pas obligatoire, mais il est important de faire preuve de prudence. Une assurance reste toujours une aide précieuse, en cas de problème imprévisible, comme un conflit avec votre propriétaire sur un facteur qui menace l’insalubrité de l’appartement.

L’assurance Visale est une aide à la location. C’est un service gratuit instauré en 2016 par Action Logement. C’est une assurance qui a pour but d’accorder un gage gratuit à tous ceux qui sont en quête d’une location, afin qu’ils puissent être estimés par les propriétaires. De plus, avec cette garantie, le bailleur ne pourra jamais faire face à des risques aux impayés, vu qu’il sera dédommagé par Action Logement.

Comment résilier un contrat de garantie habitation locataire ?

Un contrat d’assurance habitation locataire est actuellement facile à résilier. Pour ce faire, il vous suffit de faire une résiliation de contrat en envoyant une lettre recommandée en compagnie d’un accusé de réception, dès que la première année de contrat se termine avec un délai de 1 mois.

Vous pourrez le résilier avant la date d’expiration de la première année, seulement sous certaines conditions, telles que l’accroissement du risque assuré, la réduction du risque si l’assureur ne permet pas une diminution de la cotisation, l’augmentation de votre cotisation qui n’est pas mentionnée dans le contrat, mais vous devez demander la résiliation dans un délai d’un mois.

Si vous voulez substituer votre garantie habitation, vous pourrez résilier votre contrat, en faveur d’une nouvelle garantie, plus efficace. Une comparaison des offres du marché vous permet d’acquérir une excellente assurance avec un montant satisfaisant.